Comment la Pologne prépare « sa » présidence de l’Union européenne

La présidence tournante du Conseil de l’Union européenne, en dépit des réformes institutionnelles apportées par le traité de Lisbonne, continue de représenter pour les États membres qui en ont la responsabilité une fenêtre d’opportunité majeure à la fois en termes d’influence sur l’agenda communautaire et de visibilité internationale. C’est pourquoi chacun s’y prépare avec beaucoup de soin comme nous l’explique Joanna Skoczek, directrice du Département de la coordination de la présidence polonaise qui se déroulera au cours du second semestre 2011.

Pologne Union européenne

Politique européenne de voisinage : les garde-frontières sont-ils plus efficaces en démocratie ?

Au vu de l’opinion que se font de nombreux Européens de l’armée et de la défense, la sécurité extérieure ne semble plus être une préoccupation majeure des citoyens. Pour autant, si l’Union a en effet permis de rendre la guerre entre ses États membres improbable et si aucune menace militaire ne vise actuellement ses frontières, des phénomènes plus diffus comme le terrorisme constituent des sources de déstabilisation que la Politique européenne de voisinage tente de maîtriser.

Géopolitique Union européenne

De Washington à Lisbonne : l’« OTAN 3.0 »

Un article au sujet de l’OTAN dans un dossier consacré à l’Europe de la défense fera sans doute bondir plus d’un lecteur français. Pourtant, dans le reste de l’Union, il n’est généralement pas contesté qu’une part importante, pour ne pas dire prépondérante, de la sécurité européenne se joue dans le cadre de l’Alliance atlantique. Comment dans ces conditions ignorer le sommet de Lisbonne des 19 et 20 novembre derniers, qualifié d’historique par de nombreux observateurs ?

Géopolitique Union européenne

Pourquoi un impôt europeéen est souhaitable

Alors que la quasi-totalité des gouvernements des États membres se résignent à conduire au niveau national des politiques de rigueur budgétaire, le Parlement européen semble décidé à utiliser les pouvoirs supplémentaires que lui confère le traité de Lisbonne pour aller dans le sens contraire et faire avaliser le principe d’un accroissement des ressources de l’Union. Parmi les pistes étudiées figure notamment celle de la taxe européenne, véritable serpent de mer de l’histoire communautaire. En dépit de l’impopularité attachée à l’instauration de tout nouvel impôt, l’idée n’est pas dépourvue d’attraits et mérite d’être examinée avec attention.

Union européenne