Coronavirus : dans les capitales européennes, des métros vides, des poèmes et des fleurs pour égayer le confinement

Contribution à l'article du Monde "Coronavirus : dans les capitales européennes, des métros vides, des poèmes et des fleurs pour égayer le confinement" publié le 18 mars 2020.

Les mesures diffèrent d’un pays à l’autre pour tenter d’endiguer la propagation du Covid-19, mais, désormais, c’est l’Europe tout entière qui tourne au ralenti.

Lire la suite sur le site du Monde.